Nombre total de pages vues

samedi 16 juillet 2011

SUITE ET FAIM (in angle tongue, Anglish = Suite and hunger), GOOD HOTEL CALIFORNIQUE

"When I wrote" sensitive soul, refrain, "it was just to say, (I know that the human thinks differently, I apologize), that those who fail to see the things that upheaval their spirit through their commitment to human memory, or their future, they try sometimes to browse the moment, the instant. they will expand their view, by the light, which models differently, depending on the angles. and these stones are shaped like you, live like you.
Formed or deformed like you, sometimes that comes a morphism of human mathematics you know ... "

Humans always try to associate a human body of the message body,
But stone is the foundation of all, stand. First as the twelve "me", a "logical Apostles," that mankind has used to connect to each other, believing to be powerful, sophisticated, facing the basis of the nature she does not know.
The first day of the solar cycle (year), will be just after the last, what fullness, a perfection that is repeated endlessly as the sun rises after the night ..."Bookmanie

"Quand j'écrivais âme sensible, s'abstenir, c'était juste pour dire, (je sais que l'humain pense différemment, je m'en excuse), que ceux qui s'empêche de voir les choses qui chambouleraient leur esprit d'humain par leur attachement à la mémoire ou leur avenir, qu'ils essaient, quelquefois, de parcourir l'instant. Ils étendrons leur vue, par la lumière. Et ces pierres, sont modelés comme vous, vivantes comme vous.
Formé ou déformé comme vous, un morphisme qui sort parfois des mathématiques humaines que vous connaissaient..."

L'humain cherche toujours a associé un corps d'humain au corps du message,
Mais pierre est la base de tout, un support. Premier comme les douze "moi",une "apô logique", que l'humanité s'est servi pour relier les uns aux autres, en croyant être puissante, évoluée, face à la base de la nature qu'elle ne connait pas.
Le premier jour du cycle solaire (l'année), sera juste après le dernier,quel plénitude, une perfection qui se répète inlassablement comme le soleil qui se lève après les nuits..." Bookmanie

2 commentaires:

  1. I do love your words and expressions, Bookmanie!

    RépondreSupprimer
  2. You make me think of myself as very flexible stone.

    RépondreSupprimer

Bookmanie est toujours à votre écoute: